Santé

Traitement homéopathique : tout savoir sur l’homéopathie avant de juger !

Le traitement homéopathique est un concept qui nous vient vers la fin du 18ème siècle par un médecin allemand Samuel Hahnemann et qui repose sur le principe que ce qui cause le symptôme d’un malaise ou d’une maladie peut aider à trouver le moyen de le soigner, voire à prévenir la maladie.

 

En d’autres mots, ce qui provoque les symptômes, peut traiter ces derniers. Ainsi, le corps va être stimulé et poussé à se soigner lui-même. On soignera le mal par le mal, exactement comme avec les vaccins ?

traitement homéopathique tubes-granules

Traitement homéopathique et vaccin : quelle est la différence ?

Prendre un traitement homéopathique ne peut pas être considéré comme se faire vacciner. Pourquoi ? Selon l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), l’homéopathie ne peut pas se substituer aux vaccins antigrippaux ou autres. Si on la substitue, cela « constitue une perte de chance, notamment chez les personnes à risque de complications ».

traitement homéopathique organique-approuve-FDA

Traitement homéopathique et ses trois principes

L’homéopathie repose notamment sur les principes de similitude, d’infinitésimalité et d’individualisation. Que veulent dire ces principes ? Le principe de similitude vient de l’étymologie du mot homéopathie.

« Homoios », en grec, veut dire semblable. « Pathos » veut dire maladie. Cela veut dire que l’on traite la maladie avec celui qui lui est semblable. Ça s’était le principe de similitude.

traitement homéopathique petites-doses

Le principe d’infinitésimalité explique le comment de la préparation des doses de la substance. On prend des doses très faibles ou infinitésimales de la substance qui est susceptible de provoquer chez un individu en bonne santé des symptômes semblables aux ceux qui se manifestent chez le malade.

traitement-homeopathique-illusoire-veridique

Premièrement donc, les doses de la substance doivent être préparées par avance. Deuxièmement, on va donner à une personne saine une faible dose de ce qui le rendrait malade à une forte dose. La dilution au maximum est obligatoire pour minimiser la toxicité de la substance. Troisièmement, le traitement homéopathique préviendra des symptômes ou, à la limite, guérira l’individu malade.

traitement-homeopathique-medecine-douce

Le dernier principe de l’individualisation signifie que le traitement agit sur la personne physique et psychique en sa globalité et non uniquement sur les symptômes liés à la maladie.

traitement homéopathique effets-environnement

Traitement homéopathique et la souche

La dose infinitésimale est préparée par des dilutions successives d’une substance que l’on appelle « souche ». Les souches peuvent être végétales, animales ou minérales. Pour que la dose ne soit pas toxique, on diluera selon la technique DH au dixième et CH au centimètre (la technique hahnemannienne) ou selon la technique K (la première lettre du nom de la technique korsakovienne). Le principe des deux techniques repose sur la dynamisation des différentes dilutions.

traitement-homeopathique-dilution-dose

La définition légale du médicament homéopathique

Aux termes de l’article L.5121-1 11° du Code de la Santé Publique, le médicament homéopathique est « tout médicament obtenu à partir de substances appelées souches homéopathiques, selon un procédé de fabrication homéopathique décrit par la pharmacopée européenne, la pharmacopée française ou, à défaut, par les pharmacopées utilisées de façon officielle dans un Etat membre de l’Union européenne. Un médicament homéopathique peut aussi contenir plusieurs principes ».

traitement homéopathique sain-sauf

Deux principes de médicaments homéopathiques peuvent attirer notre attention. Premièrement, c’est le principe des médicaments homéopathiques à nom commun. Deuxièmement, le principe des médicaments homéopathiques à nom de marque ou spécialités homéopathiques.

traitement homéopathique vegetal-animal

Les premiers médicaments à nom commun comprennent des granules à prises multiples ou des doses à prise unique. Leurs noms sont leurs dénominations latines. Le principe ici, c’est qu’une dose peut être prise pour plusieurs symptômes différents ou de maladies différentes. Ces médicaments comprennent les souches à nom commun, les formules de prescriptions courantes et les préparations magistrales.

traitement homéopathique tubes-substances

Les deuxièmes médicaments à nom de marque ou spécialités homéopathiques comprennent des spécialités développées par des laboratoires adaptées pour l’automédication. Ce sont des substances distribuées sous un nom de marque qui associent plusieurs principes actifs homéopathiques.

traitement homéopathique sante-en-douceur

Traitement homéopathique : Qui le prend ?

Le nombre des gens qui ont recours au traitement homéopathique croît de plus en plus. Si en 2004 seulement moins de 40 pour cent y recouraient, aujourd’hui, plus de 50 pour cent font confiance à l’homéopathie.

traitement-homeopathique-enfants-sante

Traitement homéopathique : Pourquoi ?

Pourquoi a-t-on tendance à croire l’homéopathe ? L’homéopathe conseillera aux deux personnes ayant des symptômes entrant dans la même catégorie de traitement pour le médecin généraliste, deux traitements homéopathiques différents. Par exemple, les deux personnes montrent les symptômes de la grippe, mais les deux ne toussent pas pareil. La condition de l’un, lorsqu’il boit des boissons froides ou mange de la glace, peut s’aggraver. Rien de tel chez l’autre.

traitement homéopathique prescription-homeopathe

L’homéopathe donc doit s’assurer qu’il a bien compris les prédispositions et les réactions chez l’un et chez l’autre avant de prescrire le traitement relatif.

traitement-homeopathique-animaux-domestiques

Traitement homéopathique : Qu’est-ce qu’il faut savoir ?

Le traitement homéopathique est particulièrement efficace pour les allergies, les pathologies digestives comme la constipation ou les hémorroïdes, les infections à répétition et notamment respiratoires et les maladies chroniques.

traitement homéopathique medicament-asthma

En revanche, pour des maladies graves (cancer, diabète, etc.) et notamment chroniques (artérite, maladies cardiaques, etc.), le traitement homéopathique ne peut être pris qu’en complément. Jamais il ne peut remplacer le médicament qui traite la maladie.

traitement-homeopathique-traitement-pathologie-maniere-amicale

Traitement homéopathe pour bébé

Des moments douloureux accompagnent la croissance du bébé. Le bébé connaît constamment des infections ORL, la poussée de ses dents, des coliques, etc. On croit qu’il ne faut pas tout de suite recourir à de vrais médicaments, voire pire, à des antibiotiques pour traiter les douleurs provoquées par les infections. On peut recourir aux médicaments homéopathiques. C’est mieux pour les nourrissons.

traitement-homeopathique-chez-nourrissons

Les croûtes de lait qui apparaissent sur la tête des bébés et qui s’explique par un excès de sébum peuvent aussi être traitées par l’homéopathie.

traitement homéopathique bebes-alergies-douleurs

Autre lésion chez les nourrissons : les eczémas. Le traitement homéopathique arrive à soulager les eczémas. C’est une pathologie héréditaire ou émotionnelle. Elle peut aussi apparaître suite à une alimentation.

traitement-homeopathique-eczema-aigue

D’où l’importance de traiter avec soin et surtout en respectant le principe d’individualisation. Le biais de traitement personnalisé est toujours de préférence et tout particulièrement dans ce cas de figure.

traitement homéopathique prevenir-guerir-naturellement

Traitement homéopathique vs l’effet placebo

Le Conseil australien pour la santé (NHMRC) a effectué récemment des tests les effets de l’homéopathie. Il a fait la conclusion suivante : l’homéopathie agit comme un placebo. D’autres centres de recherche médicale ont déjà mis en doute l’efficacité du traitement homéopathique. Pourtant, l’homéopathie séduit de plus en plus, comme on a pu le constaté au début du présent article. En même temps, elle ne guérit pas les maladies chroniques sérieuses.

traitement-homeopathique-partisans-nombreux

Le médecin traditionnel, en cas de pathologie, cherchera à diminuer les symptômes qui se présentent chez le malade. Pour ce faire, il fait cibler les organes par des molécules.

traitement homéopathique anti-stress

Or, une substance diluée qu’utilise le traitement homéopathique ne contient aucune molécule active. Comment, alors, peut-elle avoir un impact thérapeutique quelconque sur le malade ? Voilà la question qui se pose très souvent par les ennemis de l’homéopathie ?

traitement-homeopathique-medecine-douce-mystere

Traitement homéopathique et la mémoire de l’eau

Selon les partisans du traitement en question, on peut mesurer les effets biologiques. L’eau a de la mémoire, figurez-vous ! Scientifiquement, cela n’a jamais été établi mais voici ce que le docteur Jacques Benveniste a mené comme travail. C’est l’affaire Benveniste. En juin 1988, une découverte française a fait la une dans la presse française. « Une découverte française pourrait bouleverser les fondements de la physique », annonce Le Monde. Le quotidien s’est basé sur un article paru dans la revue scientifique britannique Nature, certainement la plus prestigieuse.

traitement-homeopathique-jacques-benveniste-memoire-eau

Docteur Benveniste, docteur de recherche à l’Inserm, membre de son Conseil scientifique, avait affiché une découverte impressionnante. Il a découvert une majeure molécule impliquée dans l’asthme. Benveniste est parvenu à activer une cellule de sang avec une solution d’eau qui contenait un anticorps totalement dilué. Cela voulait dire que l’information biologique s’est conservée dans l’eau. L’eau avait donc une mémoire !

memoire-eau-realite-illusion

La découverte de Benveniste : une réalité biologique ou une illusion scientifique ?

Le rédacteur en chef de Nature a promis une enquête sur la découverte du docteur Jacques Benveniste. Dans le labo de ce dernier, le rédacteur en chef de Nature vient en compagnie de Walter Stewart, un expert en fraude scientifique et de James Randi, l’illusionniste américain qui est arrivé à démasquer Uri Geller, le tordeur de cuillères. Pendant plusieurs jours, les quatre personnes tentent de répéter l’expérience. Le but est d’enquêter, de faire une vraie investigation sous un regard presqu’inquisiteur. En vain…

traitement homéopathique pour-tout-monde

Le titre qui apparait dans Nature en juillet la même année est le suivant : « Haute dilution, une illusion ». Les temps seront durs pour le chercheur scientifique. Les laboratoires ont bloqué la ligne de crédit débloquée pour des travaux scientifiques. Il ne perd pas son poste à l’Inserm mais son laboratoire fermera ses portes quelque temps plus tard.

traitement homéopathique dose-predeterminees

La suite de l’affaire Benveniste

Benveniste ne reste pas isolé dans son coin. Il se penche sur de nouvelles recherches. Il fait une investigation intéressante dans le domaine de la biologie numérique. Son idée, c’est que les molécules communiqueraient entre elles par l’intermédiaire d’un champ électromagnétique caractérisé par une fréquence. Jusqu’à ce jour-là, on pensait que le contact entre les molécules communicantes était direct.

traitement homéopathique apprendre-se-soigner

Le docteur Benveniste a également prétendu que les signaux électromagnétiques échangés par les molécules pouvaient être captés par un appareil électronique. On pouvait même les amplifier. Mais aussi enregistrer dans de l’eau (comme sur un disque dur).

Discrédité par le prix Nobel de physique Georges Charpak, Benveniste sera définitivement marginalisé

Georges Charpak, prix Nobel de physique, s’est joint aux experts s’étant rassemblés à évaluer les travaux de Benveniste. Celui-ci aurait enregistré le signal électromagnétique de plusieurs molécules et notamment du Valium.

jacques-benveniste-invite-tele-usa

Tous ses enregistrements ont été faits et mis dans un fichier électronique qui a été lancé de s’exécuter à proximité d’un tube à essai contenant de l’eau désionisée. Le but, c’était de graver le contenu de l’enregistrement, le signal, sur la bande magnétique liquide qu’est l’eau. En guise de preuve qu’enregistrement il y a, il injecte ce qu’il y a dans le tube à essai dans un cœur de cobaye. La réaction qui s’est produit, c’était la modification du flux coronarien.

jacques-benveniste-memoire-eau

Ce que les experts admettent, c’est qu’il y avait une réaction sensible. Mais leur constat de fraude n’a pas été battu en brèche. Pour prouver à leur tour la fraude de Benveniste, Charpak et son collaborateur Claude Hennion ont demandé à Benveniste d’« imprimer l’eau dans les locaux de l’Ecole de physique et de chimie de Paris ». Les tubes, mélangés à d’autres n’ayant reçu aucune information, seront « lus et transportés » à l’Inserm. Les résultats obtenus ce jour-là n’ont jamais prouvé un effet quelconque. Benveniste a été officiellement et définitivement marginalisé. Il décèdera en 2004.

traitement homéopathique preparation-avec-attention

Traitement homéopathique discrédité aussi malgré le soutien de plus en plus croissant

Le NNMRC est a fortiori catégorique : « L’homéopathie ne devrait pas être utilisée pour traiter les maladies chroniques sérieuses, ou qui risquent de le devenir. Elle pourrait même se révéler dangereuse si un individu repousse ou rejette les traitements dont l’efficacité s’est prouvée ».

traitement-homeopathique-pour-bebes

Traitement homéopathique : s’il n’a l’efficacité que d’un placebo, est-il en fait dangereux ?

Rarement on s’est interrogé sur le danger du traitement homéopathique. A-t-on commis une erreur ?

traitement homéopathique comment-se-retrouver

L’Agence américaine du médicament (Food and Drug Administration, FDA) a récemment publié : « Les tablettes et gels homéopathiques destinés à soulager les poussées dentaires peuvent présenter un risque pour les bébés et les enfants ». Elle s’est penchée sur quelques décès de bébés inexplicables suite à des prises des traitements homéopathiques pour soulager des poussés dentaires.

traitement-homeopathique-effet-placebo

Par la suite, « un rapport exhaustif sur un évènement indésirable survenu chez un enfant, des convulsions associées à l’utilisation d’un produit homéopathique pour les poussées dentaires » a été reçu par l’Agence américaine, la FDA, et on cite la chargée de communication pour l’autorité sanitaire américaine qui s’est exprimée dans Le Figaro.

traitement homéopathique medicament-vegetal

En fait, « plus de 400 cas d’effets indésirables associés avec ces produits dans les six dernières années » sont apparus. On cite parmi ces effets indésirables, « convulsions, fièvre, difficultés respiratoires, léthargie, constipations, vomissements, endormissement, tremblements, agitation et irritabilité ».

traitement-homeopathique-stimulant-corps-ame-soigner-lui-meme

Bien qu’aucun lien de fait n’ait été encore trouvé entre la prise du traitement homéopathique et les effets indésirables, on doit en aucun cas se laisser indifférent face à ces constatations et ces chiffres.

traitement-homeopathique-loi-globalite

Leave a Comment