Lifestyle

Stop aux résidus chimiques sur nos vêtements !

Qui ne s’est jamais rendu au pressing pour y confier le nettoyage d’une veste, d’une robe ou d’un pull en cachemire ? Si ce service éloigne tout risque de rétrécissement regrettable et garanti un résultat optimal, il présente dans certains cas des inconvénients liés à l’utilisation de produits toxiques, notamment le perchloroéthylène.

 

penderie-femme

LE PERCHLOROÉTHYLÈNE : TOXIQUE À 2 NIVEAUX

Le perchloroéthylène est un solvant chloré utilisé par plus de 90% des pressings en France pour le nettoyage à sec des tissus. L’ouverture d’un nouveau pressing est depuis 2012 réglementée afin de réduire l’implantation de machines ayant recours à ce solvant.
En effet, s’il est très efficace pour détacher les textiles, le perchloroéthylène est cependant toxique pour l’homme et l’environnement.

  • Un solvant toxique pour l’homme : une exposition fréquente au perchloroéthylène entraîne des risques pour la santé des salariés et des riverains d’un pressing.
    Parmi les principaux risques, nous pouvons citer : l’irritation des voies respiratoires, les vertiges ou encore les dysfonctionnements du système nerveux.
  • Un solvant toxique pour l’environnement : le perchloroéthylène est polluant pour l’eau et consomme beaucoup d’énergie. Pour réduire cet impact environnemental, de nouvelles technologies émergent dans les pressings naturels à l’image de l’aquanettoyage.

 

RÉSIDUS CHIMIQUES : LE TEST DE LA JUPE EN LAINE

60 millions de consommateurs à réalisé un test en laboratoire afin de mesurer la quantité de résidus chimiques présents sur une jupe en laine nettoyée dans un pressing traditionnel (utilisant le perchlo) et dans un pressing alterenatif (utilisant le siloxane D5). Voici ci-dessous les résultats de l’étude

  • Pressing traditionnel : entre 60 et 330 mg/kg de résidus sur la jupe à J+6
  • Pressing alternatif : 115 mg/kg de résidus sur la jupe à J+6

Cette étude nous démontre que de nouvelles alternatives au perchloroéthylène sont possibles. L’aquanettoyage semble aujourd’hui être la technologie la plus respectueuse des hommes et de l’environnement, agissant sur les textiles sans utiliser de solvants, de composants chimiques, de phosphate et de produits polluants pour l’eau.

La marque Aqua Blue, une enseigne de pressing écologique, accompagne les professionnels dans le lancement de franchises de pressings alliant qualité et préservation de l’environnement.

Leave a Comment